Touriste-01

 

Résumé : Certains veulent faire de leur vie une œuvre d'art, je compte en faire un long voyage. Je n'ai pas l'intention de me proclamer explorateur. Je ne veux ni conquérir les sommets vertigineux, ni braver les déserts infernaux. Je ne suis pas aussi exigeant. Touriste, ça me suffit. Le touriste traverse la vie, curieux et détendu, avec le soleil en prime. Il prend le temps d'être futile. De s'adonner à des activités non productives mais enrichissantes. Le monde est sa maison. Chaque ville, une victoire. J. B.-G.

 

Probablement parce que j'aurais moi-même voulu être une touriste à temps plein, ce livre m'a fait sourire. Il ne s'agit pas vraiment d'un roman mais plutôt de petites chroniques "touristiques" ( il est à noter que l'auteur étant journaliste, ses déplacements ne se font pas tous en lançant un caillou sur une carte. Certains sont professionnels)

Par ces chroniques, il nous enmène au tour du monde à la rencontre de l'indigène comme du touriste en vacances. Il dépeint les différents touristes et des infrastructures touristiques des 4 coins de la planète ( de la descente du Yang Tsé au visite des barrios les plus dangereux de la colombie). Ces récits sont truffés d'anectdotes et de bons mots. Les mots qui viennent en tête et qu'on aurait oubliés si on ne les avaient pas notés sur l'instant. ça tient autant de la chronique littéraire que du carnet de voyages. Les anecdotes sont piquantes parfois drôle mais toujours vraies. On nous entraîne au bout du monde (littéralement) sans nous faire quitter notre canapé. Que celui qui termine ce livre sans avoir envie de sortir son sac à dos de dessous du lit me jette la première mappemonde.

 

"Le paradis n'a pas d'adresse. Il se déplace à la surface de la planète pour offrir des moments furtifs à ceux qui savent les saisir."